Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Bitcoin : Pourquoi les banques n'ont pas à avoir peur de cette monnaie virtuelle

mercredi 14 octobre 2015 à 11h39
Le bitcoin est passé de mode dans les médias

(BFM Bourse) - Dans un entretien avec le journal suisse Le Temps, Jon Matonis, l'un des créateurs de la Fondation Bitcoin, explique que les banques ne doivent pas craindre l'émergence de la monnaie virtuelle. Au contraire, celle-ci représente des opportunités pour elles.

L'effervescence autour du bitcoin semble aujourd'hui quelque peu retombée. Après avoir été sous les feux des projecteurs dans le passé, la monnaie virtuelle fait désormais moins la une de la presse. Jon Matonis, l'un des gourous du bitcoin à l'origine de la création de la Fondation pour la monnaie virtuelle le confirme dans un entretien au journal suisse Le Temps, lundi 12 octobre.

A la question "est-ce que le bitcoin est passé de mode?", il répond "en termes médiatiques, certainement". "L’envolée des cours du bitcoin en 2013 était un épisode que l’on peut qualifier d’hystérique. Ce qui n’a pas empêché son déploiement de se poursuivre depuis, par un long travail de fond, forcément moins glamour", développe-t-il. Il en veut pour preuve "les montants records investis dans les infrastructures bitcoin, en hausse annuelle de 51% depuis 2014".

"Rien qu’au premier trimestre de cette année, 229 millions de dollars ont été injectés dans le secteur, contre 676 millions ces trois dernières années", ajoute-t-il.

"Le bitcoin n'a pas de moralité"

Face à la progression de cette monnaie qui n'est contrôlée par aucune banque centrale, les établissements traditionnels doivent-ils... Pour lire la suite de l'article, cliquez ici.

Par J.M.

©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs -0.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...