Forex > Actualités > Brokers Forex > Broker : "Wait and see", le mode anticipatoire qui s’impose avant la Fed

Broker : "Wait and see", le mode anticipatoire qui s’impose avant la Fed

tradingsat

La Réserve Fédérale des Etats-Unis prend une décision de politique monétaire le jeudi 17 septembre à 20 heures, la spéculation grandit sur son cycle des taux d’intérêt mais il ne semble pas acquis que la FED agisse cette semaine. Alors, la fenêtre de tir est-elle idéale pour qu’une première hausse de taux depuis 7 ans ait lieu ?

Euro-Dollar : "Wait and see", le mode anticipatoire qui s'impose avant la Fed.

(DailyFX.fr) – Le taux euro-dollar commence à marquer le pas à quelques heures de la décision monétaire de la Réserve Fédérale. L’incertitude est forte, le marché devrait rester relativement neutre en attendant la conférence de presse de Janet Yellen. Le taux euro-dollar commence à plafonner après une pente doucement haussière à court terme. Une première résistance technique semble se développer sous les 1.1330$, soit 38.2% de retracement de toute la baisse depuis le lundi 24 août dernier.

EUR/USD - bougies japonaises intraday

Euro-Dollar : "Wait and see", le mode anticipatoire qui s'impose avant la Fed.

Graphique préparé par Vincent Ganne via Marketscope 2.0

La Réserve Fédérale a-t-elle atteint ses objectifs macro-économiques ?

Le tableau ci-dessous présente les objectifs macro-économiques (forward guidance) établis par la Réserve Fédérale (FED) au mois de juin dernier, ce sont ses anticipations connues les plus récentes. Taux de variation du PIB, taux de chômage, et taux d’inflation, voici les trois objectifs macro-économiques de la Fed. Sur les anticipations de l’année 2015, les objectifs sont faits pour le taux de chômage mais le régime des prix US ne s’aligne pas encore sur la cible de la Fed. Sur le plan fondamental, le marché du travail US autorise donc un relèvement du taux des fed funds, mais ce n’est pas encore le cas du régime des prix, la moitié du mandat est remplie sur cet aspect des prix.

Euro-Dollar : "Wait and see", le mode anticipatoire qui s'impose avant la Fed.

Source : http://www.federalreserve.gov

Les probabilités implicites ne sont pas en faveur d’une hausse :

Les probabilités ci-dessous sont fixées selon le prix des contrats futurs négociés à Chicago sur le taux d’intérêt des fed funds. Ces probabilités sont donc implicites et n’accordent qu’une probabilité de 28% à un relèvement des taux de la Fed ce jeudi 17 septembre. Mais admettons que la grande majorité des décisions monétaires de l’année parmi les grandes Banques Centrales, n’ont pas été anticipées par le marché. Selon ces probabilités implicites, c’est le mois de décembre qui fait consensus, sachant que le marché attend une à deux hausses de taux cette année en se basant sur le forward guidance de la Fed.

Euro-Dollar : "Wait and see", le mode anticipatoire qui s'impose avant la Fed.

Le contexte mondial ne semble pas idéal

La FED a des objectifs macro-économiques qui sont domestiques mais elle n’exclut pas le cadre économique économique international et l’environnement général du prix des matières premières. Vis-à-vis de ce contexte économique mondial, la fenêtre de tir ne semble pas idéale cette semaine avec les chiffres macro-économiques récents en provenance de Chine ou encore une économie brésilienne qui s’enfonce dans la récession. Mais si la Fed lit ces données chinoises comme temporaire, alors elle n’en tiendra pas compte. D’autre part, la dynamique économique de la Zone Euro a confirmé sa lente reprise.

Les marchés ont-ils anticipé une hausse des taux ?

A travers la vive tendance haussière du Dollar US depuis l’été 2014 et l’absence de progression des places boursières américaines depuis le début de l’année et la hausse des taux obligataires souverains US depuis le mois de janvier, le marché a probablement bien anticipé la normalisation de la politique monétaire US, déjà une réalité à travers les mesures non-conventionnelles et l’impact sur l’évolution de la liquidité excédentaire sur le marché monétaire US, en net repli ces derniers mois. Mais l’inflexion du cycle des taux d’intérêt relève de la politique monétaire conventionnelle, une action plus vue depuis 10 ans de la part de la Fed.

Cycle des taux d’intérêt et marché actions

Cela fait maintenant presque 7 ans que la politique monétaire de taux zéro est pratiquée aux Etats-Unis, une durée unique pour une telle politique, « anormale » sur longue période. L’économie US a-t-elle encore besoin d’une telle politique et son abandon serait-elle nuisible au prix des actions ? Les banquiers centraux de la Fed étudient si cette politique est encore nécessaire, ils ont jusqu’à présent jugé que oui. Quant aux marchés actions, le passé monétaire enseigne que cycle haussier des taux d’intérêt et hausse des actions ne sont pas deux dynamiques incompatibles, dès lors qu’il existe un risque inflationniste. La période qui s’est étendue entre 2005 et 2007 en est l’exemple le plus récent, bien que cette période économique ne soit pas comparable aux fondamentaux actuels.

Euro-Dollar : "Wait and see", le mode anticipatoire qui s'impose avant la Fed.

CONCLUSION :

La Réserve Fédérale a deux options ce jeudi 17 septembre :

Relever les taux pour « sanctionner » les perspectives macro-économiques favorables aux Etats-Unis et sortir de la politique de taux 0 qui ne serait plus jugée nécessaire.Conserver la politique de taux 0, adopter un discours accommodant de circonstance vu le contexte mondial actuel mais garder une fenêtre de tir pour la fin d’année.

Par Vincent Ganne, directeur de la recherche de marché DailyFX pour FXCM France

Suivez-moi sur Twitter : @VincentGanne

Suivez mon point de marché quotidien à 14h15 ou 15h15

Euro-Dollar : "Wait and see", le mode anticipatoire qui s'impose avant la Fed.

original source

Vincent Ganne, Analyste Technique

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
Indice des prix à la consomma… 1503059400
  • PARIS :
  • GMT :
  • LONDON :
  • NEW-YORK :
  • TOKYO :