Forex > Actualités > Brokers Forex > Broker : Un grand cycle de dépréciation en vue grâce à la RBNZ

Broker : Un grand cycle de dépréciation en vue grâce à la RBNZ

tradingsat

Analyse_technique_Forex

(DailyFX.fr) - Le dollar néo-zélandais est devenu une des devises les moins performantes sur le marché des changes durant le troisième trimestre, et ce en dépit du resserrement récent de la politique monétaire de la Banque de réserve de la Nouvelle-Zélande (RBNZ).

En février, notre équipe a plaidé en faveur d'une éventuelle chute du kiwi avec un ajustement de 10-15 % de son taux de change avec les principales monnaies. Huit mois plus tard, il s'avère que nos prévisions de long terme sont en cours de réalisation comme la banque centrale néo-zélandaise durcit son ton vis-à-vis du taux de change actuel du NZD et intervient même sur le Forex afin de faire déprécier la devise.

Le dollar néo-zélandais corrige, mais peut-il baisser davantage ?

Le 25 septembre, le gouverneur de la RBNZ, Graeme Wheeler, a déclaré que le taux de change du dollar néo-zélandais était "injustifié et insoutenable". Ce n'est pas la première fois que la banque centrale évoque la cherté du kiwi, mais la réaction des opérateurs de marché suggère que la devise a encore du potentiel à la baisse comme il est peu probable que la RBNZ relève encore ses taux d'intérêt avant 2015.

En février, nous avons évoqué trois principales raisons pour lesquelles le dollar néo-zélandais pouvait, et devait, se déprecier à compter de cette année :

Le ralentissement économique en ChineLes risques sur l'inflation en Nouvelle-Zélande face à une probable correction des prix des produits laitiersLa position de la RBNZ vis-à-vis du taux de change du dollar néo-zélandais

Après une appréciation vers de nouveaux plus hauts annuels durant le deuxième trimestre, tous ces facteurs fondamentaux ont entraîné une forte baisse du kiwi depuis juillet. Comme les indicateurs macroéconomiques en Chine indiquent toujours des risques baissiers pour la deuxième économie mondiale face à un ralentissement généralisé du commerce international et à une baisse des prix des matières premières, il nous paraît tout à fait probable qu'une nouvelle grande phase de dépréciation du dollar néo-zélandais se mette en place dans les mois qui viennent.

La RBNZ veut que les traders vendent le NZD

En déclarant que le taux de change du dollar néo-zélandais est injustifié et à des niveaux insoutenables, la RBNZ s'attend elle-même à ce que le taux de change de sa devise nationale s'ajuste de façon conséquente comme les prix des produits laitiers sont en chute de 45 % depuis février.

La baisse des matières premières, et surtout celles exportées par la Nouvelle-Zélande, devrait peser sur le pouvoir d'achat du kiwi à l'étranger. Mais le taux de change réel du dollar néo-zélandais ne s'est pas encore ajusté à cette correction des prix des matières premières. D'où la raison pour laquelle la RBNZ anticipe une forte dépréciation du NZD dans les prochains mois. D'autres institutions comme le Fonds monétaire international (FMI) et le Peterson Institute à Washington prévoient également une correction de l'ordre de 15 % pour ces mêmes raisons.

Historique du taux de change effectif réel du dollar néo-zélandais

Taux_de_change_dollar_néo-zélandais

Source : RBNZ

D'après le langage utilisé par la RBNZ, il ne s'agit pas d'une simple correction de moyen terme qui est attendue sur le taux de change du dollar néo-zélandais. Voici concrètement ce que la banque centrale a dit aux marchés le 25 septembre :

"Depuis la flottation du dollar néo-zélandais, la Nouvelle-Zélande a connu quatre grands cycles de taux de change, y compris le cycle en cours. Chaque cycle précédent a été marqué par un taux de change effectif réel injustifié et insoutenable suivi par une dépréciation initiale, puis une correction rapide (voir le tableau ci-dessous). En moyenne, une fois que le taux de change a atteint un pic, la baisse depuis le sommet jusqu'au creux dure plus de 13 trimestres. La baisse totale moyenne est de 28 %, tandis que la baisse moyenne durant la première année est de 11 %."

Si l'on fait l'hypothèse que le dollar néo-zélandais amorce un nouveau cycle de marché depuis juillet, il est réellement possible que la devise, autrefois achetée par les opérateurs, soit massivement vendue dans les prochains mois.

Périodes de dépréciation du taux de change réel effectif réel du dollar néo-zélandais

Prévisions_Forex_dollar_néo-zélandais

Source : RBNZ

Comment trader le dollar néo-zélandais ?

Etant donné la nette dégradation des perspectives pour le dollar néo-zélandais et sa forte correction sur le marché des changes depuis juillet, nous continuerons de favoriser des stratégies vendeuses du kiwi à l'approche de la fin de cette année. Nous aimons particulièrement l'idée de vendre le NZD face aux devises les plus solides, comme le dollar américain et la livre sterling. Maintenant que la RBNZ a déjà annoncé trois hausses de ses taux d'intérêt cette année, les perspectives d'un relèvement des taux de la Réserve fédérale américaine et de la Banque d'Angleterre pourraient amplifier l'étendue d'une grande phase de dépréciation du dollar néo-zélandais.

NZDUSD - La reprise impressionnante du dollar américain couplée par l'augmentation de la volatilité sur le Forex cet été a permis une rechute sur les plus bas de 2013 en septembre. Il est possible que ce seuil technique à 0,77 USD engendre un rebond en octobre, mais une cassure représenterait un signal de trading soutenu par les fondamentaux sur le marché des changes. Si nous voyons une baisse sous cette zone de prix durant le quatrième trimestre, nous prévoirons une forte dépréciation du dollar néo-zélandais avec des objectifs à 0,73/74 USD, 0,69 USD et 0,66 USD.

Comme le rebond sur les 0,77 USD en 2013 était conséquent, une nouvelle progression du NZDUSD au-dessus de ce seuil en octobre pourrait compliquer toute stratégie de vente engagée. Mais les perspectives fondamentales de long terme devraient limiter désormais l'ampleur d'un tel rebond technique dans le temps.

Graphique 1 : Le NZDUSD teste un support critique à 0,77$

Analyse_technique_NZDUSD

GBPNZD - Le dollar néo-zélandais a chuté vers ses plus bas de 2012 face à la livre sterling en septembre, et cette dynamique des cours du GBPNZD pourrait s'accentuer en cas d'une cassure des 2,10 NZD. Notre biais est haussier au-dessus des 2,00 NZD en anticipant une progression vers de nouveaux plus hauts pluriannuels. Un franchissement des 2,10 NZD pourrait ainsi représenter un signal d'achat afin de profiter de ses prévisions. Nos objectifs se situent à 2,22 NZD, 2,32 NZD et à 2,42 NZD

Graphique 2 : L'évolution du GBPNZD depuis 2011 suggère une nouvelle dynamique sur le long terme

Analyse_technique_GBPNZD

Suivez Adrian Raymond sur les marchés tous les jours à 9h15 CEST sur DailyFX.fr durant son webinaire "Good Morning CAC 40".

Téléchargez ma disposition graphique pour la plateforme Trading Station de FXCM pour trader les marchés avec mes mêmes configurations techniques.

Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr

Pour me contacter, écrivez à araymond@fxcm.fr

Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX

Analyse_Forex_DailyFX

original source

Adrian Raymond, Analyste Technique

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
Discours du Président de la B… 1506067200
  • PARIS :
  • GMT :
  • LONDON :
  • NEW-YORK :
  • TOKYO :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...