Forex > Actualités > Brokers Forex > Broker : Les dollars australien et néo-zélandais proches de leurs plus hauts historiques face à l’euro

Broker : Les dollars australien et néo-zélandais proches de leurs plus hauts historiques face à l’euro

tradingsat

(DailyFX France) -

Le rebond de la monnaie unique vendredi dernier n'a pas duré malgré l'accord conclu par les dirigeants européens. En effet, l'euro reste sous pression cette semaine alors que les marchés anticipent une baisse des taux par la Banque centrale européenne demain lors de l'annonce sur sa politique monétaire. Tandis que ces anticipations pénalisent sans doute la monnaie unique actuellement, le sort de l'euro va être plutôt déterminé par le discours du président de la BCE Mario Draghi demain. Et alors que certaines paires croisées de l'euro approchent de leurs plus bas annuels ou les ont déjà cassés avant cet évènement majeur de la semaine, nous invitons les traders à surveiller de très près ces paires dans les prochaines heures.

La paire suit une tendance fortement baissière sur le long, moyen et court terme alors que les cours ont récemment échoué sous une résistance majeure à 1.3000 et ont cassé une ligne de tendance qui était en soutien depuis février. La chute que la paire connaît depuis cette cassure est impressionnante et tous les rebonds étaient contenus soit par la Moyenne Mobile Simple à 20 séances (MM20) soit par la Moyenne Mobile Exponentielle à 10 séances (EMA10). Ces deux moyennes mobiles sont les résistances de référence et tant qu'elles resteront intactes on privilégiera des stratégies de ventes sur rebond.

Alors qu'un support à 1.2250 est actuellement en train de céder, les traders surveilleront de très près un test de la zone des 1.2132/50 dans les prochaines heures. Les 1.2132 correspondent aux plus bas historiques testés en février et pourraient entraîner encore une fois une réaction acheteuse sur le court terme. Si tel devait être le cas, un rebond vers l'EMA10 serait tout à fait envisageable et donnerait un premier point de vente possible. Au-dessus, on retrouve une résistance à 1.2400 et la MM20 actuellement à 1.2466. A terme, seule une cassure de la MM20 laisserait prévoir une reprise vers les 1.2580/2600.

Si par contre la paire franchit les 1.2132 à la baisse, il serait difficile de dire jusqu'où la paire pourrait glisser et un trou d'air ne serait pas exclu. Ceci semble possible alors que les cours pourraient réagir également sur le seuil psychologique des 1.2100. Ceci dit, les traders devraient s'abstenir de toute stratégie de cassure sous les 1.2132 afin de ne pas se faire piéger sur une mèche journalière.

Conclusion : baissier mais probablement trop bas pour vendre

Le_dollar_australien_et_neozelandais_proches_de_leurs_plus_hauts_historiques_face_a_leuro_body_euraud.png, Les dollars australien et néo-zélandais proches de leurs plus hauts historiques face à l'euro

Comme l'EUR/AUD, cette paire est inscrite dans une tendance fortement baissière sur toutes les unités de temps et approche actuellement de ses plus bas historiques à 1.5587. Les scénarios possibles au-dessus de ce niveau sont quasiment les mêmes que pour l'EUR/AUD. Au-dessus des 1.5587, un rebond pourrait être limité par l'EMA10 qui fait résistance depuis quasiment un mois et qui se situe actuellement à 1.5772.

Au-dessus de cette moyenne mobile, on trouve une résistance majeure à 1.5840 et puis la MM20 actuellement à 1.5940. Seule une cassure de la MM20 laisserait espérer une reprise vers la zone 1.6090/6150 où le bas d'un biseau d'élargissement ascendant cassé en juin serait en résistance.

En d'autres termes, tant que les cours resteront au-dessus des 1.5587 dans les prochaines séances un rebond de court terme serait possible et donnerait aux vendeurs une autre opportunité de se placer à la vente dans le sens de la tendance prédominante. Bien sûr, si les 1.5587 sont franchis à la baisse la paire pourrait continuer de glisser vers des zones inconnues. Ceci dit, on fera très attention quant aux ventes sur une cassure des plus bas car un trou d'air sur le seuil psychologique des 1.5500 serait également envisageable avant un possible rebond de court terme.

Conclusion : Baissier mais probablement trop bas pour vendre

Le_dollar_australien_et_neozelandais_proches_de_leurs_plus_hauts_historiques_face_a_leuro_body_eurnzd.png, Les dollars australien et néo-zélandais proches de leurs plus hauts historiques face à l'euro

Comme ses homologues des antipodes, le dollar canadien est proche de ses plus hauts face à la monnaie unique alors que le Loonie continue de bénéficier des spéculations sur une hausse des taux de la Banque du Canada. Sans surprise, la tendance est baissière sur le long et moyen terme, et la Moyenne Mobile Exponentielle à 75 séances fait parfaitement résistance depuis un mois. Après son troisième échec sous la résistance à 1.2950 vendredi dernier, la paire enregistre de nouveaux plus bas historiques aujourd'hui alors qu'elle franchi actuellement les plus bas précédents à 1.2730. Une rupture nette de ce niveau aujourd'hui suivie d'une poursuite sous ce seuil vers la fin de la semaine laisserait envisager un test éventuel du seuil psychologique des 1.2600 où on peut constater un support oblique. Les adeptes du chartisme noteront que ce même support est peut-être la borne basse d'un biseau d'élargissement descendant.

Pour le moment, il faudra attendre une confirmation de la cassure des 1.2730 avant de faire quoique ce soit. Puisque la paire ne respecte souvent pas ses niveaux, les traders feront attention à ne pas entrer sur accélération demain alors qu'un piège vendeur sous les 1.2730 serait toujours plausible. Ce scénario semble probable si l'EUR/AUD et l'EUR/NZD rebondissent au-dessus de leurs plus bas historiques.

Conclusion : Baissier sous 1.2950, cassure des 1.2930 à confirmer

Le_dollar_australien_et_neozelandais_proches_de_leurs_plus_hauts_historiques_face_a_leuro_body_eurcad.png, Les dollars australien et néo-zélandais proches de leurs plus hauts historiques face à l'euro

La paire se trouve dans une zone de congestion entre un support majeur à 0.7980 et l'EMA72 qui est en résistance depuis mi-mars après que les cours aient échoué sous la borne haute d'un canal baissier de long terme. Tant que le support à 0.7980 et les plus bas de mai à 0.7950 resteront intacts, on s'attendra à davantage de consolidation latérale avant qu'une reprise de la tendance baissière de fond soit possible. Ceci dit, tout retour sous l'EMA72 (actuellement à 0.8116) et la résistance du canal (0.8130) donnerait aux traders un point d'entrée optimal à la vente. A terme, tant que les cours resteront dans le canal baissier, la paire pourrait encore enregistrer de nouveaux plus bas annuels pendant le deuxième semestre de cette année. Sinon, une sortie du canal laisserait espérer une reprise vers les 0.8200/20.

Conclusion : Consolidation latérale, mais baissier sous 0.8120/30

Le_dollar_australien_et_neozelandais_proches_de_leurs_plus_hauts_historiques_face_a_leuro_body_eurgbp.png, Les dollars australien et néo-zélandais proches de leurs plus hauts historiques face à l'euro

La couronne suédoise est en pleine forme alors qu'elle bénéficie de son caractère alternatif face à l'euro. Les cours sont récemment sortis par le bas d'un biseau d'élargissement ascendant en juin et ont cassé leurs plus bas annuels au début de cette semaine. A l'heure où j'écris cette analyse, la paire glisse sous ses plus bas de 2011 à 8.8985. Si ce seuil est cassé cette semaine, il serait difficile de dire jusqu'où la paire pourrait descendre. Etant donné le risque d'un trou d'air sous les 8.8985, il vaudrait mieux attendre un rebond conséquent avant de penser à des positions vendeuses. Sur le court terme, les prochaines résistances sont à 8.7730 et 8.8150 (MM20).

Conclusion : Baissier mais probablement trop bas pour vendre

Le_dollar_australien_et_neozelandais_proches_de_leurs_plus_hauts_historiques_face_a_leuro_body_eursek.png, Les dollars australien et néo-zélandais proches de leurs plus hauts historiques face à l'euro

La couronne norvégienne sousperforme par rapport à son homologue suédois à cause de la chute récente des cours du pétrole, mais elle reste tout de même forte contre la monnaie unique. La paire EUR/NOK suit une tendance clairement baissière sur le long terme, et cette tendance est matérialisée par un canal baissier dont la borne basse a été testée en mars. Le rebond au-dessus des 7.3900 est limité par une résistance majeure à 7.6500 qu'il faudra franchir pour espérer un retour vers les 7.7000. Ce scénario se réalisera probablement si les cours du pétrole enregistrent de nouveaux plus bas au second semestre. Pour le moment, la MM20 est en résistance et un retour vers les 7.4800 serait envisageable tant que les 7.5550 ne seront pas cassés à la hausse. On notera un support oblique sous ce niveau qui donnerait aux acheteurs agressifs un possible point d'entrée.

Conclusion : Consolidation latérale en attendant le prochain mouvement fort du pétrole

Le_dollar_australien_et_neozelandais_proches_de_leurs_plus_hauts_historiques_face_a_leuro_body_eurnok.png, Les dollars australien et néo-zélandais proches de leurs plus hauts historiques face à l'euro

Malgré les pressions sur la livre turque l'année dernière qui ont entraîné une envolée impressionnante de l'EUR/TRY, la paire est dans une tendance baissière depuis octobre alors que la Banque centrale de Turquie (BCRT) a pris des mesures drastiques afin de soutenir la monnaie turque et de contrer l'inflation rampante en Turquie. Alors que le niveau des prix à la consommation en Turquie reste toujours élevé et a même rebondi en juin, la livre turque devrait continuer de surperformer dans les semaines à venir. Graphiquement, la paire EUR/TRY est contenue dans un canal baissier de moyen terme dont la borne a été testée vendredi dernier lorsque les cours ont rebondi jusqu'au seuil psychologique des 2.3000. Pour le moment, un support à 2.2565 peut-être constaté. Mais à terme, tant que les 2.3000 seront défendus par les vendeurs, les cours pourraient continuer de glisser vers les 2.2275 voire 2.2030 en extension. Seul un franchissement des 2.3000 retarderait les prévisions baissières et militerait en faveur d'une reprise des 2.3400 dans un premier temps.

Conclusion : baissier sous 2.3000

Le_dollar_australien_et_neozelandais_proches_de_leurs_plus_hauts_historiques_face_a_leuro_body_eurtry.png, Les dollars australien et néo-zélandais proches de leurs plus hauts historiques face à l'euro

Comme pour l'économie turque, celle de la Pologne a subi une hausse rapide de l'inflation vers la fin de 2011 à cause de la dépréciation remarquable du zloty polonais. Mais la progression du niveau des prix à la consommation est restée toutefois modérée comparée à ce qui s'est passé en Turquie, et la Banque nationale de Pologne n'a choisi d'augmenter son taux directeur qu'en mai de cette année alors que les perspectives de croissance en Pologne restent toujours optimistes en dépit de la crise dans la zone euro.

Concernant la paire EUR/PLN, la paire est globalement dans une tendance haussière depuis le creux établi au-dessus des 3.8300 en 2011. Sur les derniers mois par contre, la tendance est baissière alors que le marché a récemment enregistré un sommet inférieur au précédent sous les 4.4200 qui était bien en-dessous du dernier sommet fait en décembre (on notera que son homologue USD/PLN a enregistré de nouveaux plus hauts en juin).

Sur le court terme, la tendance est haussière depuis février alors que la paire reste supportée par une ligne de tendance qui se situe actuellement à proximité des 4.1580. Dans les prochaines semaines, on surveillera de très près un test de cette ligne de tendance afin de voir si la tendance de long terme devait rester intacte ou si la paire devait finalement continuer de glisser vers les 4.000/4.010. Sur le court terme, la Moyenne Mobile Simple à 20 séances devrait contenir les velléités haussières et une résistance à 4.2270 pourrait également bloquer les cours.

Conclusion : attente d'un test de l'oblique orange

Le_dollar_australien_et_neozelandais_proches_de_leurs_plus_hauts_historiques_face_a_leuro_body_eurpln.png, Les dollars australien et néo-zélandais proches de leurs plus hauts historiques face à l'euro

Adrian Raymond, Analyste de Marché Junior

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
Minutes de la dernière réuni… 1511224200
  • PARIS :
  • GMT :
  • LONDON :
  • NEW-YORK :
  • TOKYO :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...