Forex > Actualités > Brokers Forex > Broker : La Banque centrale de Russie relève ses taux, dernière étape avant des contrôles des capitaux ?

Broker : La Banque centrale de Russie relève ses taux, dernière étape avant des contrôles des capitaux ?

tradingsat

Le rouble russe (RUB) a chuté de 10 % face au dollar américain lundi, soit la plus forte baisse journalière depuis 1998.La Banque centrale de Russie relève son taux directeur de 650 points de base à 17 % après l'avoir augmenté de 100 points de base le 11 décembre.Pour financer ses interventions directes sur le cours du rouble lundi, la banque centrale aurait vendu des réserves d'or, entraînant une baisse du métal jaune en dessous des 1.200$.

(DailyFX.fr) - La volatilité sur les marchés financiers en Russie atteint un pic que les traders n'ont pas vu depuis 1998, lorsque le gouvernement russe a fait faillite. Le rouble a perdu plus de 10 % contre le dollar américain lundi sur fond des inquiétudes concernant la solvabilité de la Russie avec la chute vertigineuse du cours du pétrole ainsi que les sanctions mises en place par l'Occident cette année.

La Banque centrale de Russie reste la seule et unique institution étatique à tenter de freiner la forte dépréciation du rouble. Mais sa capacité de gérer la situation s'épuise au fur et à mesure alors qu'elle a laissé le rouble flotter librement en novembre. Pour financer ses dernières interventions sur le taux de change du RUB lundi, la banque aurait vendu des réserves d'or. Ces opérations n'ont pas été suffisantes pour arrêter la forte chute du rouble, et elle était finalement contrainte à augmenter drastiquement ses taux d'intérêt hier soir. Ainsi, le taux directeur de la Banque centrale de Russie est passé de 9,5 % à 17 % en moins d'une semaine, soit une hausse de 750 points de base.

Dans la foulée, le rouble a rebondi fortement suite à l'annonce surprise de la banque centrale hier soir. Mais cela n'est visiblement pas suffisant comme la devise retombe sur ses plus bas historiques face au billet vert vers 10h CET.

Taux de change rouble russe

Vers des contrôles des capitaux en Russie ?

En novembre, nous avons évoqué un risque de contrôles des capitaux en Russie si le rouble continuait de chuter sur le marché des changes. A ce moment-là, un dollar US pouvait acheter 47 roubles. Aujourd'hui, le même dollar peut en acheter 65.

Le relèvement des taux de la banque centrale de Russie est très similaire à celle observée en Turquie au début de cette année, lorsque la banque centrale turque a annoncé une hausse surprise de son taux overnight de 425 points. Le but était également d'arrêter la chute de la lire turque (TRY), qui atteignait de nouveaux plus bas historiques après avoir chuté de plus de 20 % en l'espace de quelques mois.

La dépréciation du rouble est certainement plus extrême, et nous pensons que la banque centrale de Russie ne disposerait pas de beaucoup plus de marge pour essayer de soutenir sa monnaie. Tandis qu'elle pourrait continuer à intervenir directement sur le taux de change, nous pensons que c'est la dernière hausse des taux en Russie avant des mesures beaucoup plus sévères comme des contrôles des capitaux.

Le gouvernement de Poutine pourrait en effet soumettre les marchés financiers à des contrôles beaucoup plus stricts qu’en 1998, lorsque le gouvernement a fait défaut. Pour les traders ayant des positions ouvertes sur le rouble, que ce soit l’USDRUB ou d’autres paires, ceci veut dire que vos trades pourraient être clôturées à des taux significativement différents avec de lourdes pertes. Ceci est clairement de la spéculation, et il est impossible de savoir exactement ce que sera le résultat. Mais l’information à retenir est la suivante : davantage de turbulence sur le marché russe transformerait ce qui était auparavant une possibilité insignifiante en une probabilité réelle. Les actions de Poutine à ce jour laissent entrevoir de plus en plus à une politique d'isolement pur et simple de l'Ouest et même des marchés financiers mondiaux.

Même les traders qui ne négocient pas le rouble devraient prendre note ; la Russie est loin d’être un trou économique perdu. Ses liens financiers dans le monde entier ont été clairement réduits ces derniers mois en raison des sanctions et de la fuite des capitaux, mais une véritable rupture de ces liens peut déclencher des fluctuations violentes dans tout le spectre des actifs pendant que les investisseurs se bousculent pour ajuster les portefeuilles.

Gardez un œil sur une détérioration du taux de change du rouble, du prix du pétrole brut, et de nouvelles turbulences géopolitiques comme un avertissement clair des mesures plus drastiques par le gouvernement russe.

Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr

Pour me contacter, écrivez à araymond@fxcm.fr

Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX

Please add a description for the image.

original source

Adrian Raymond, Analyste Technique

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
  • PARIS :
  • GMT :
  • LONDON :
  • NEW-YORK :
  • TOKYO :