Forex > Actualités > Brokers Forex > AUD/USD : Sur le fil du rasoir

AUD/USD : Sur le fil du rasoir

tradingsat

(DailyFX.fr) - La paire AUD/USD, fortement corrélée au risque, s’est vue largement soutenue ces derniers mois par les différentes mesures d’assouplissement quantitatif menées par les banques centrales à travers le monde mais pourrait bien se retrouver en mauvaise posture face au retour de l’aversion au risque sur les marchés. Alors que la paire se trouve actuellement en difficulté, il est temps de faire le point sur cet actif qui n’a peut-être pas dit son dernier mot.

Plusieurs facteurs jouent un rôle sur les mouvements de l’AUD :

1°) L’économie australienne dépend largement de la santé économique de son premier partenaire commerciale, la Chine, dont elle a pu tirer un avantage considérable grâce à des accords bilatéraux qui ont permis de maintenir ses échanges à des niveaux convenables et soutenir l’économie locale. A ce sujet, nous serons attentifs à la publication du PMI manufacturier chinois ce vendredi attendu en légère hausse à 50.5 en février contre 50.4 en janvier. Rappelons que le chiffre 50 correspond au seuil où à la mesure si l’on juge qu’un secteur est en contraction ou expansion.

2°) Les cours des matières premières. L’Australie étant un exportateur de minerais et métaux précieux, une dépréciation des cours des matières premières en général impacte la force du dollar australien. Aussi, on suivra la tentative de rebond de ces derniers car une reprise de la baisse amplifierait la pression sur la devise australienne.

3°) Les taux. Voilà le facteur principal de la sousperformance de l’AUD ces dernières semaines, les derniers rapports de la RBA laissant entendre que les taux actuellement à 3% pourraient être abaissés. Il faudra donc suivre avec attention le rapport de la RBA la semaine prochaine.

Après un parcours haussier impressionnant de 2009 à 2011 permettant à l’AUD/USD d’inscrire un nouveau record historique à 1.108, la paire n’a plus réussi à tenir la cadence. Sur le graphique hebdomadaire, nous pouvons observer la formation d’un triangle de consolidation sur les 18 derniers mois. L’oblique de résistance, passant par des plus hauts de plus en plus bas démontre que les vendeurs se font de plus en plus pressants.

La paire a perdu près de 1500 pips après le sommet de 2011, puis 1200 pips suite au sommet de 2012 à 1.0850 et enfin cette année, nous avons déjà perdu près de 400 pips depuis le sommet à 1.06. Les vendeurs semblent avoir repris la main sur les cours et une correction plus profonde pourrait être attendue avec comme objectif principal le support hebdomadaire à 0.9700. On notera néanmoins un support datant de septembre dernier à 1.015 qui fait office de dernier rempart, raison de notre point sur cette paire.

AUDUSD_SUR_LE_FIL_DU_RASOIR_body_audusdW.png, <a class=AUD/USD: Sur le fil du rasoir" />

La situation sur le graphique journalier est tout aussi claire, la paire oscille dans un range depuis maintenant huit mois entre 1.06 et 1.0150. Suite à la sortie par le bas d’une figure ouverte (ici en noir) les cours sont rapidement revenus sur les 1.024, seuil cassé ce jour entraînant les cours vers les fameux 1.015.

Deux solutions s’offrent à nous désormais. Soit les cours réagissent sur la zone 1.015/1.018, cassent l’oblique en bleu qui passe par les plus hauts récents ce qui ouvrirait la voie à un rebond technique vers 1.038, voire à une reprise. Soit les cours sous pression cassent les supports énoncés en direction de la parité dans un premier temps et des 0.97 à moyen terme.

AUDUSD_SUR_LE_FIL_DU_RASOIR_body_AUDUSD.png, <a class=AUD/USD: Sur le fil du rasoir" />

rcappe@fxcm.fr

Romain Cappe, Analyste Junior

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
Indice IFO du climat des affai… 1511514000
  • PARIS :
  • GMT :
  • LONDON :
  • NEW-YORK :
  • TOKYO :
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...